• drapeau anglais
  • drapeau espagnol
  • drapeau français

Une bonne nutrition, gage de réussite

L’élevage des ovins lait

A la naissance les agneaux boivent le colostrum, c’est-à-dire le premier lait riche en anticorps maternels qui protègent contre diverses infections. Les agneaux tètent le lait de leur mère pendant 3 mois, jusqu’au sevrage.
Après le sevrage, l’agneau valorise aussi bien une alimentation concentrée riche en céréales qu’une alimentation exclusivement à base d’herbe. Les agneaux sont nourris avec des fourrages verts ou des fourrages conservés : foin, paille, maïs-ensilage. Ils reçoivent également une complémentation minérale et vitaminique.
On peut identifier deux principaux régimes alimentaires : celui des agneaux d'herbe et celui des agneaux de bergerie. Les agneaux d’herbe (40% des agneaux français) sont essentiellement produits dans les zones herbagères du Nord et de l’Ouest du Massif Central (naissance généralement à la fin de l’hiver). Leurs premiers jours se passent en bergerie, le reste de leur existence au pâturage.
L'agneau de bergerie est un mode d'élevage  vaste car il se retrouve dans des situations très diverses notamment dans le cadre d’une production ovine complémentaire de cultures, dont l'objectif est de valoriser les céréales de l'exploitation.

Les points clefs de la nutrition
L’herbe tient une place prépondérante dans l'alimentation des ovins (60% en moyenne). Avec une qualité de fourrage variable, l’éleveur doit être vigilent et adapter régulièrement la ration qu’il leur distribue.
Si la portée est trop importante par rapport à la production laitière de la brebis, les agneaux seront retirés de leur mère et alimentés avec un lactoremplaceur.
Souvent minimisé, le rôle des béliers est pourtant aussi important que celui des brebis. En tenant compte du temps de maturation des spermatozoïdes, une préparation minérale et vitaminique sera à envisager 2 mois avant le début des luttes.
Le taux de mortalité total des agneaux en élevage est de l’ordre de 20%. Le manque à gagner est évident et l’impact négatif sur le moral de l’éleveur n’est pas négligeable. Pour bénéficier de l’immunité du colostrum, l’agneau doit en boire une quantité suffisante dans les toutes premières heures de sa vie.

Les solutions Neolait
Pour réussir l’élevage des brebis, Neolait propose différentes solutions nutritionnelles.

  • Minéraux : réussite de la gestation et couverture des besoins.
  • GarolaxTM: compléments énergétiques pour la préparation de la lutte (brebis et béliers).
  • Neolysa : stimule le démarrage en production.
  • Solutions nutritionnelles : apports de vitamines et oligos pour sécuriser la mise bas. Compléments de colostrum.
  • Teravie : compléments de fertilisation.